COUPLE FETICHE IBEJI YORUBA Nigeria NIGER ART TRIBAL E1

Statue africaine - Art premier- art africain
185
Statue africaine-Art africain-Arts primitifs
DEJA VENDU
    Délai de livraison:2-5 jours sauf Point relais
  • Description
COUPLE FETICHE IBEJI YORUBA



Très belle réalisation


Origine : Nigeria Afrique

Bois, cauris et perles

Dimension : H 26 x L 8 cm x l 7 cm +/- pour chacune des statues

Poids : 380 g environ chacune

Réf E1 / 200411

L'ETHNIE YORUBA

L'ethnie Yoruba, qui compte aujourd'hui plus de vingt millions de personnes, représente la plus grande communauté d'Afrique.

La zone peuplée par cette ethnie couvre la partie sud-ouest du Nigeria et, en partie, le sud-est du Bénin.

L'origine des Yoruba, qui se base essentiellement sur des légendes et des suppositions, laisse présumer une provenance de l'Egypte et de l'Arabie.

Un flux migrateur qui remonterait, selon les spécialistes, au douzième siècle ou même plus tôt, serait à l'origine de leur présence dans cette région.

LE CULTE DES IBEJI

Dans la langue du peuple Yoruba, IBEJI veut dire jumeau : IBI = né et EJI = deux.

Dans la tradition religieuse des Yoruba, on considère que les jumeaux ont une seule âme, unie et inséparable.

Pour cette raison, si un jumeau meurt, la vie du survivant est mise en danger, car son âme n'est plus en équilibre.

La colère du jumeau mort peut faire courir de graves risques à toute la famille: en effet, sa colère peut apporter la maladie et la malchance, mais aussi provoquer la stérilité de la mère.

Afin, d'éviter ces conséquences néfastes pour la famille, on doit rapidement trouver un moyen pour réunir à nouveau les âmes des jumeaux.

Il est donc nécessaire de consulter le BABALAWO et par la suite de commander une petite figure en bois chez un sculpteur: cette figurine sera le siège de l'âme du Jumeau défunt.

Le BABALAWO tient alors une cérémonie publique, qui a comme but le transfert de l'âme du jumeau mort dans la figure en bois.

L'IBEJI est donc le gardien de l’âme du jumeau mort.

Pour cette raison il est traité avec les mêmes soins attentionnés que le jumeau vivant.